L’École du Bar de Montréal a fêté son inauguration

Auteur : Équipe Boire

C’est de façon créative que les fondateurs ont décidé de célébrer l’inauguration de l’École du Bar de Montréal, la seule école de formation professionnelle au Québec. Le 25 avril dernier, ils ont organisé une compétition amicale entre 8 bartenders-juniors travaillant depuis peu dans des bars à Montréal.

Chaque junior pouvait compter sur l’aide de son mentor pour se pratiquer et se préparer pour la compétition. Pour gagner, il fallait se démarquer lors des 3 épreuves suivantes : vitesse et exécution, création d’un cocktail ainsi qu’une étape mystère. Avec toute la famille de bartenders de Montréal pour les encourager, l’ambiance était festive… et tout en alcool !

La formation de l’École du Bar de Montréal est diversifiée et elle vise à former rapidement un débutant qui veut travailler derrière le bar. Aussi théorique que pratique, on y aborde tous les détails, qu’il s’agisse de cocktails classiques ou du service en général. En 5 jours, les élèves font l’apprentissage de l’accueil et de l’hospitalité, qui sont la clé du métier selon Max Coubès, l’un des fondateurs. Il se plaît à dire : « notre argument de vente, c’est : viens prendre un verre au 4e Mur et tu te feras ton propre avis ! ».



Bien qu’on associe beaucoup le 4e Mur à la mixologie, l’École du Bar de Montréal n’entre pas en profondeur dans l’univers du cocktail. « On veut que nos étudiants se trouvent un emploi avant tout. Si, ensuite, ils s’intéressent plus aux cocktails, c’est tant mieux, mais ce n’est pas notre objectif premier. »

La plupart des bartenders n’ont pas suivi de formation professionnelle et ont plutôt appris en travaillant. Alors, pourquoi suivre la formation à l’EBM ? « Pour notre réseau de contacts : nous sommes au cœur de la communauté des bartenders du Québec, et surtout de Montréal. Quand les étudiants entrent dans ce réseau grâce à l’EBM, ils sont bien conseillés et guidés. Je pense que nous faisons gagner beaucoup de temps à certains pour qu’ils se trouvent rapidement au bon endroit au bon moment. » Max cite en exemple Elyssa Elkhouri du Mal Nécessaire, qui a été embauchée directement par le bar après sa formation et qui apprend désormais avec les meilleurs. « C’est pour assister à ce genre de choses que nous voulons former la nouvelle génération de bartenders », nous explique Max Coubès.

Ouvert depuis déjà deux semaines, l’École du Bar de Montréal est un excellent moyen d’entrer dans le monde de la mixologie, autant au Québec qu’à l’étranger.

Pour conclure, qu’est-ce que Max dirait à un apprenti ? « Entoure-toi des meilleurs : va voir Manny Vides de ma part ! ».

Rendez-vous sur www.ecoledubardemontreal.ca pour en apprendre davantage.


Suggestions

Negroni Bianco

Negroni Bianco

Un Negroni couleur neige.

Margarita à la mangue

Margarita à la mangue

Frais et ensoleillé sans compromis!

M. Gimlet

M. Gimlet

Pourquoi pas un bon cocktail romarin et gin?

BOUTIQUE

Boutique

Découvrez notre gamme exclusive de produits de qualité et d’instruments indispensables.

Musique

Les meilleurs accords cocktail-musique

Voir plus de playlists

Restez en contact avec Boire

Instagram

Partenaires
LCC Vins et spiritueux