La bouteille du mois : Cinzano Rosso

Auteur : Équipe Boire

Au hockey, les projecteurs sont braqués sur les grands marqueurs. Les grosses vedettes qui font scintiller la lumière et qui soulèvent les foules. Mais bien souvent, le but spectaculaire ne se serait jamais produit sans la passe parfaite d’un allié resté dans l’ombre.

Le Cinzano Rosso, c’est « le parfait allié » du barman. C’est une bouteille qui ne « flashe » peut-être pas autant, mais dont on ne pourrait jamais se passer ! Avec ses origines toutes simples, c’est un alcool qui s’est discrètement glissé dans une foule de grands classiques de la mixologie : le Manhattan, le Rob Roy, l’Americano… C’est même à lui qu’on doit notre « Tchin-tchin » ! Aujourd’hui, on vous propose de regarder le Cinzano d’un œil différent, avec toute l’attention qu’il mérite. 


Un peu d’histoire…

Cinzano Rosso est le premier succès des frères Giovanni Giacomo et Carlo Stefano Cinzano, deux herboristes occupant une boutique à Turin, en Italie, en 1757. En secret, les deux Italiens ont développé un apéritif combinant du vin rouge italien, du sucre et de l’alcool infusé d’herbes aromatiques cueillies dans les hauteurs des Alpes italiennes. Au total, 35 ingrédients forment la recette de ce qui deviendra le célèbre « Vermouth de Turin ».

Il faudra attendre les années 1890 avant que Cinzano ne s’ouvre sur le monde, avec de premières exportations en Argentine, au Brésil et aux États-Unis. 

Fait intéressant : certains racontent que l’expression « Tchin-tchin ! » proviendrait de l’une des nombreuses campagnes publicitaires du vermouth Cinzano, diffusée dans les années 60. Sur une mélodie accrocheuse, la chanteuse italienne Rita Pavone y interprète le jingle Cin cin Cinzano ! (« Santé santé Cinzano !).

Si vous êtes prêt pour une solide dose de psychédélisme italien, en voici un clip :

https://youtu.be/Mq2BFUc91gA

À ce jour, la fameuse « recette secrète » des frères Giacomo et Cinzano est toujours bien gardée !


Qu’est-ce que ça goûte ?

Commençons par la couleur caractéristique du Cinzano Rosso. Dès le premier coup d’œil, on se laisse séduire par sa superbe robe ambrée, profonde et mystérieuse. Presque opaque lorsqu’on regarde le verre de côté, le col devient tuilé si on le penche. En y plongeant le nez, on flaire un parfum puissant où se mélangent les arômes d’épices, de fruits, d’herbe et de terre.

Le goût costaud rappelle un vin fortifié, avec un peu plus de kick. On remarque décidément des notes d’agrumes et de la muscade, alors que le reste des ingrédients secrets forme un tout rond et harmonieux. Le liquide est gras en bouche, bien qu’il demeure clair lorsqu’on remue le verre. À seulement 15 %, c’est un excellent apéritif pour s’ouvrir l’appétit… et pouvoir encore apprécier le souper !

Bien qu’il ait tout le caractère nécessaire pour servir d’alcool principal en mixologie, le Cinzano Rosso brille surtout dans son rôle de soutien. C’est lui qui ajoute de la richesse au whisky dans un Manhattan, et c’est lui qui vient équilibrer l’acidité dans un punch aux agrumes

À boire bien froid – soit tel quel ou accompagné de soda et d’un zeste d’orange – en faisant Tchin-tchin !

Suggestions

Gin and what?!

Gin and what?!

Une recette à base de gin créée par Gabrielle F. Panaccio !

Martini signé Mr. Grey

Martini signé Mr. Grey

Pour une soirée réussie

La résolution

La résolution

Le drink parfait pour célébrer le jour de l'an!

Ramon Gin Fiz

Ramon Gin Fiz

Le drink qui t'amène à un autre niveau, oh!

BOUTIQUE

Boutique

Découvrez notre gamme exclusive de produits de qualité et d’instruments indispensables.

Musique

Les meilleurs accords cocktail-musique

Voir plus de playlists

Restez en contact avec Boire

Instagram

Partenaires
LCC Vins et spiritueux