David Gauthier | Mixologue au festival Caribü

Auteur : Équipe Boire

David s'est d'abord fait les dents à l'Assommoir sur la rue Notre-Dame à Montréal, puis au Huis-Clos dans Villeray. Après un long séjour à vagabonder dans l'ouest, celui-ci revint s'établir au Gros Luxe de Longueuil ou il prend aujourd'hui place derrière le bar. Éternel adolescent, on s'est assis avec lui pour jaser cocktails et voyage et skate et ... on est finalement sortis 2h plus tard! 

Il sera mixologue invité au festival Caribü, concoctant deux nouvelles recettes aux participants prêts à se réchauffer!  


David x BOIRE - Conversation autour d'un verre 


BOIRE : quels alcools préfères-tu travailler?  

David : Du bourbon! En fait, j'aime le travailler et le boire. Versatile, on peut le travailler dans les classiques comme, évidemment, un Old-Fashion, mais aussi certaines fantaisies. De plus, une longue histoire s'inscrit derrière la distillation du bourbon. Moindrement qu'on est curieux de nature, l'univers des alcools est un monde sans fin. 

Malheureusement, on ne peut élargir l'appellation jusqu'aux confins du Québec, mais certaines distilleries travaillent sur des whiskys forts intéressants. Je garde l'oeil ouvert!   

BOIRE : De quoi t'inspires-tu? 

David : De mes clients! De ceux que je rencontre et me mettent au défi de les épater. Après réflexion, je me considère un bartender de plancher plutôt que de compétition. Je pose beaucoup de questions à mes clients pour bien saisir leurs envies et désirs. Veulent-ils quelque chose de funky inspiré d'épices indiennes, ou plutôt un cocktail plus simple et conservateur? Parfois, il s'agit d'écouter.

BOIRE : Justement, comment décrirais-tu l'industrie de la restauration à Montréal?

David : Très heureux de voir l'évolution de l'industrie, les concours et formations de mixologies aidant. Toutefois, je me fais parfois la réflexion qu'on devrait revenir aux sources.  

BOIRE : Recevoir est en soit un métier! 

David :  Justement, à mon humble avis, l'industrie d'hospitalité et de service dans laquelle j'oeuvre, c'est justement un travail de service. Non, le client n'est pas pour autant roi. Il mérite toutefois une attention particulière et ressentie.  

BOIRE :  Quel produit te fait vibrer en ce moment? 

David : Je m'incline devant le domaine Pinacle. Accessible, la variété de ses produits va au-delà du terrain connu des cidres et s'aventure dans la distillation de rhums (Chic-Choc) comme de vodka (Quartz). Avouez qu'avec la popularité du gin Ungava, mettant de l'avant les plantes arctiques, on a de quoi être fier de son rayonnement! 

BOIRE : Comment ton métier a-t-il évolué?

David : Je me rapproche de plus en plus de la cuisine. Faire des cocktails, c'est connaître la chimie des ingrédients et les techniques associées. Non seulement nos créations s'arriment souvent avec des plats tout aussi élaborés et connaitre ces accords est aujourd'hui nécessaire, mais il nous permet aussi d'élever l'offre. La gastronomie, c'est l'évolution naturelle de la mixologie et vice et versa! 




Pour voir les créations de David au festival Caribü, c'est ici : 

La nana des montagne


La nana des montagnes


L'Amir Indien



Suggestions

Daiquiri au pamplemousse

Daiquiri au pamplemousse

Un daiquiri très rafraîchissant fait de rhum blanc et de pamplemousse. Un pur délice!

The voodoo drink

The voodoo drink

Guinness, rhum brun & citrouille

Ginger Peek

Ginger Peek

Un délicieux cocktail avec du gingembre et du rhum épicé!

Le Coffee Crisp!

Le Coffee Crisp!

Un goût de chocolat et de crème irlandaise

BOUTIQUE

Boutique

Découvrez notre gamme exclusive de produits de qualité et d’instruments indispensables.

Musique

Les meilleurs accords cocktail-musique

Voir plus de playlists

Restez en contact avec Boire

Instagram

Partenaires
LCC Vins et spiritueux